Retour à l'acceuil

Ecrivez-moi Awards Liens Livre d'Or
Quartiers
Monuments et
Edifices

Divers et Insolites
Palaces et Hôtels
Fêtes et Coutumes
Artères et Jardins
De Saint Pons à Pasteur
(vous obtiendrez un agrandissement d'une photo en cliquant dessus)

Saint Pons : Le Pointus, chevalier romain converti au christianisme, subit le martyre dans l'amphithéâtre de Cimiez au III° siècle après J.C. Il aurait été inhumé dans une nécropole située à l'emplacement de l'abbaye.

Saint PonsFondée selon la légende en 778 par St Siacre (représenté comme fondateur dans la sacristie de la chapelle de la Miséricorde). Le couvent comportait alors un édifice rectangulaire possédant 20 fenêtres à chaque étage et à l'Est, un clocher aux formes arrondies précède l'église.

L'abbaye avait de nombreuses propriétés et dépendances : la paroissiale de Sainte Réparate, Saint Barthélémy, Notre Dame de Cimiez... Une rue du Vieux Nice témoigne de cette grandeur passée : la rue de l'Abbaye.
Gros Plan
Les moines, dits "pères noirs" vivaient sous la règle de Saint Benoît, ils pratiquaient l'art du manuscrit et de la miniature. Gioffredo et Eugène de Cessole en furent abbés.

Supprimée juste avant la Révolution, par une bulle du pape Pie VI en date du 3 avril 1792, ses biens sont transférés au domaine royal.

Elle ne fut rouverte qu'en 1835 par l'Evêque de Nice et confiée aux Oblats de Marie, ils y resteront jusqu'en 1903.

Pasteur : Vue 1En 1908, la ville de Nice fait l'aquisition des lieux pour 60 000 francs. En juin 1909, le Conseil Municipal décide : "de la création d'un hôpital à la campagne, loin de bruits et de l'atmosphère de la ville dans des pavillons ensoleillés, entourés de jardins".

Les plans furent confiés à l'architecte niçois Tournier : onze pavillons en gradins, exposés au midi. Au début de la Première Guerre Mondiale, seuls 3 pavillons étaient en voie d'achêvement. Mais, on n'avait pas vu assez grand, il fallut acheter des terrains avoisinants.

Pasteur : Vue 2
L'inauguration par le Président de la République Albert Lebrun, eut lieu le 6 juin 1937. A cette occasion, on lut une lettre de Mme Pasteur, autorisant la municipalité à donner le nom de son défunt mari au nouvel hôpital. Le quartier prit alors l'appellation de Pasteur.

Sources :- "L'Abbaye de Saint Pons"
(plaquette éditée par la Direction du Patrimoine)
- Supplément n°9 Nice-Quartier "Pasteur" février-mars 1998

Copyright © 2000-2007 Tous droits réservés. .
Reproduction totale ou partielle interdite sur quelque support que ce soit sans l'accord de l'auteur.