Retour à l'acceuil

Ecrivez-moi Awards Liens Livre d'Or
Quartiers
Monuments et
Edifices

Divers et Insolites
Palaces et Hôtels
Fêtes et Coutumes
Artères et Jardins
Le Palais de la Méditerranée
(vous obtiendrez un agrandissement d'une photo en cliquant dessus)

Détail de la façadeNé sous le crayon de l'architecte Marcel DALMAS. Inauguré le 1er janvier 1929 : doté d'un restaurant, d'un théâtre et d'une salle de jeux. Il était promis à un avenir luxueux et grandiose : 1973 élection de Miss Europe, 2000 invités dans la grande salle.

Mais, il fut victime de la "guerre des Casinos" et surtout de la disparition en 1978 d'Agnès LEROUX fille de la PDG du Casino dont on ne retrouvera jamais le corps.

Depuis, le Palais est devenu une verrue, une coquille vide : les ors, les sculptures et les marbres ont été vendus aux enchères en 1981.

Le 24 juin 1988, son sort semble réglé : le Conseil Municipal avait approuvé à l'unanimité le projet présenté : destruction du bâtiment en ruine et reconstruction pour en faire un hôtel de luxe.Salle de Baccara

Mais, coup de théâtre, Jack LANG, alors ministre de la culture, décide le classement de la façade du Palais de la Méditerranée au titre des Monuments Historiques !! (en 1978 la mairie avait déjà demandé le classement de la façade, la Commission supérieure des Monuments Historiques avait estimé que "cet édifice ne présentait pas, sur le plan architectural et décoratif, un intérêt suffisant"!).

Le Palais de la MéditerranéeDébut février 1990, destruction du Palais de la Méditerranée, seule reste la façade soutenue par une armature de fer. Depuis, tous les projets tombent à l'eau, les entrepreneurs semblent attendre que la façade s'écroule bien sagement.

Sous l’impulsion de Frantz Taittinger, Président de Société Hôtelière du Palais de la Méditerranée, et de la Société du Louvre, 120 millions d’euros sont investis pour ramener la légende du Palais à la vie en janvier 2004, après 3 ans de travaux. Pour en savoir plus sur le nouveau "Palais de la Méditerranée" rendez-vous sur son site officiel ...

Sources : Nice-Matin (6/10/88, 17/1/89, 3-7/2/90)

Copyright © 2000-2007 Tous droits réservés. .
Reproduction totale ou partielle interdite sur quelque support que ce soit sans l'accord de l'auteur.