Retour à l'acceuil

Ecrivez-moi Awards Liens Livre d'Or
Quartiers
Monuments et
Edifices

Divers et Insolites
Palaces et Hôtels
Fêtes et Coutumes
Artères et Jardins
Les Batailles de Confetti
(vous obtiendrez un agrandissement d'une photo en cliquant dessus)

L'art de se servir de la 'sansoula'
Les confetti (en italien : "confetto" singulier - "confetti" pluriel) étaient de petites dragées rondes de sucre candi qui étaient lancées au cours des carnavals, au début du XIX° siècle.

Mais à l'époque, toutes sorts de projectiles pouvaient faire l'affaire : œufs pourris ou remplis de suie et de sable, farine, plâtre, pois chiches...

Masque grillagéCache-poussièreMieux valait être bien équipés pour tenter une incursion dans le corso : un "cache-poussière", peignoir en satin que l'on mettaient pardessus les habits, protégeait ceux-ci des poussières de farine et de plâtre ; un masque grillagé comme celui des escrimeurs pour le visage et pour plus de sécurité, il valait mieux s'équiper d'une large ombrelle. D'autant plus que peu à peu, les confetti de plâtre tendaient à remplacer ceux en sucre candi, plus onéreux.

Bataille de confettiLes confetti de papier ont été créés vers 1892-1893 par Ettore Fendel, un ingénieur de Modane qui eut l'idée de découper en petites parcelles, les déchets de papier utilisés pour l'élevage des vers à soie.

Les batailles de confetti de plâtre furent limitées au territoire de la place de la Préfecture, de la rue Saint François de Paule et du cours Saleya. Elles se pratiquèrent aussi place Masséna : des groupes de quartier envahissaient le corso et jetaient des confetti de plâtre à pleine pelletées sur les spectateurs, cette tradition a disparu après 1955.

Quelques groupes parés pour les batailles de confetti...
Place Masséna ... ... et sur l'avenue Masséna ...

Source : Annie SIDRO "Le Carnaval de Nice et ses fous" éditions SERRE

Copyright © 2000-2007 Tous droits réservés. .
Reproduction totale ou partielle interdite sur quelque support que ce soit sans l'accord de l'auteur.