Retour à l'acceuil

Ecrivez-moi Awards Liens Livre d'Or
Quartiers
Monuments et
Edifices

Divers et Insolites
Palaces et Hôtels
Fêtes et Coutumes
Artères et Jardins
Le Château de l'Anglais
(vous obtiendrez un agrandissement d'une photo en cliquant dessus)



Vue d'ensemble du château
Vue sur la mer d'une terrasse

Dès le début, les niçois l'ont surnommé "La Folie de l'Anglais" ou "La Folie Smith" du nom de son constructeur : le colonel Smith. Construit en 1856.

Véritable colonel de l'armée de l'Armée des Indes. A son arrivée à Nice, il achetât un terrain de 22 000 m² dominant le port à l'extrême pointe du Cap de Nice. Les travaux durèrent 4 ans et coûtèrent une fortune.

Un journaliste de l'époque raconte : "Le colonel Smith n'a rien négligé pour arriver au but qu'il se proposait. C'est par millions qu'il faut chiffrer ses dépenses. Il a creusé, taillé, percé les rocs abrupts sur lesquels le château est construit. Là où jadis on ne voyait que pierres et cailloux, on aperçoit maintenant des voies larges et aisées. On descend de deux façons à la mer, par une route et par un escalier de 200 marches, ponctué de distance en distance, soit d'un pavillon, soit d'un abri, soit d'une terrasse où se reposer sur des bancs de marbre pour admirer le paysage."


Gros plan du Château
A la mort du colonel Smith, le château Smith fut acheté par le Conte Melchior Gurowsky de Wezele.

Dans les années 20, le château est vendu : ce fut la curée ; après la seconde guerre, la demeure débitée en appartements, un crépi qui n'est pas d'époque, appliqué sur les façades. Le terrain dépecé, on y perça le boulevard Jean Lorrain.


Copyright © 2000-2007 Tous droits réservés. .
Reproduction totale ou partielle interdite sur quelque support que ce soit sans l'accord de l'auteur.